Premières représentations de « Défaire son genre, une pièce féministe » écrite et mise en scène par Amélia Bréchet les vendredi 15 octobre à 20h30 et dimanche 17 octobre à 17h. 

Cliquez ici pour voir le teaser

Venez assister aux premières représentations de « Défaire son genre », une pièce féministe écrite sur-mesure pour un groupe de huit femmes blésoises qui n’avaient, pour la plupart, jamais fait de théâtre avant cette aventure artistico-politique.

Des femmes qui ne se connaissaient pas ou peu, ont appris à se raconter, à libérer corps et voix sur scène, face au regard, et, conjointement, elles ont peu à peu défait leurs histoires intimes en les inscrivant dans l’histoire collective et politique du patriarcat.

1h30 de jubilation pour huit femmes, une maîtresse et un vidéoprojecteur… la jouissance d’avoir le courage d’être là et que cela se sache. Une pièce qui parle de qui sont ces femmes qui vous parlent, d’où elles viennent et de leur itinéraire intellectuel et artistique dans cette troupe qui mélangeait gaiement théâtre pur et éducation populaire dans son sens politique le plus ancien.

Amélia Bréchet leur avait écrit il y a un an : « Si on faisait genre qu’on apprenait le féminisme ensemble? On se parlerait, on se raconterait. On apprendrait de nos vies ce qu’elles nous disent de l’état du monde, des rapports de domination, de la violence sexiste.(…) Quand enfin, parce que le plaisir inouï de se retrouver et de se découvrir nous saisit, on danse, on rit, on chante, on crie, on se travestit… on ne mâche plus nos chagrins et nos colères. On fait sonner des mots clairs dans nos bouches et ça raisonne. A la fin, c’est nous qu’on a gagné. De l’amitié. Des yeux plus affutés. Des voix qui osent gronder et dire. Des corps qui se dressent… ces neuf femmes sont ma passion du moment. Merci à elles. (…) Merci à l’ALEP, Mélanie et Virginie, de rendre ça possible. C’est important ce qui s’y joue. Je crois vraiment que ça change la vie. (…) »

Tarifs : non adh 8€ – adh 6€

 

Pour tout savoir sur Si on faisait genre, cliquez sur l’image !

_____

Dans le cadre de notre projet, nous avons réalisé un documentaire du même nom : « Si on faisait genre », avec Victor Pinault, réalisateur et des bénévoles co-réalisa·teurs·trices de l’ALEP et du centre social Mirabeau. Il présente l’itinéraire intellectuel, militant, affectif de l’équipe et des personnes rencontrées, face à ces questions aussi intimes que collectives…

 

 ________

Et les témoignages « Si on faisait genre » passent toujours sur les ondes le lundi à 20h chez Studio Zef.

Au fil de nos rencontres à Blois sont nés une série de podcast, diffusée par Studio Zef, dans la catégorie Alep, éduc pop à Blois. ​Cliquez sur les # pour trouver les podcasts.

#1 Ce jour-là, à Quartiers d’été au mois de juillet 2019, Bouchon a rencontré Roseline, qui lui a parlé de son rapport à son genre, de sa place de femme dans la société et dans son couple, de sa place et son rôle de mère, et des hommes…

#2 Ici, à Mix’Terres au mois de mai 2019, Bouchon a rencontré Clara et Lucie, puis Léa et Victor, et enfin Gina avec qui elle a parlé mansplaining, répartition des tâches et féminisme…

#3 Cette fois, à l’espace Quinière, on a parlé d’amour d’ado, d’identité, de sexualité, de chasteté… avec Hanan et Adel.

#4 Ce jour-là, à l’espace Quinière, Hanan nous a parlé de son parcours de femme, d’habitante des quartiers populaires, de fille d’immigrés nord-africains… 

#5 Pour cette seconde partie, on retrouve Hanan qui nous parle de la place des femmes dans la société, du patriarcat et de maternité, entre autre…

#6 Cette fois-ci, aux portes ouvertes de l’espace Quinière, nous avons rencontré Claire qui nous a parlé de ses peurs, de ses défenses et du regard des autres, et son fils, Zacharie, qui nous a parlé de la difficulté à exprimer ses peurs quand on est un garçon, de la pression des autres et de l’injustice. Une très belle rencontre.

#7 En septembre 2019, nous sommes allé·es à la rencontre de Marc Gricourt à la mairie de Blois. Il nous a parlé des jeux et des activités genré·es de son enfance, de la place des femmes dans la société et en politique aujourd’hui, et de la virilité, féminine et masculine. Ecoutez-bien jusqu’à la fin, un bonus s’est glissé… 

#8 Nous avons rencontré Trish au fil de nos aventures et nos escapades blésoises. Il a écrit et interprété un rap qui se nomme « Somme de virilité ». A écouter de toute urgence !